Réforme prévoyance profession libérale : une meilleure couverture sans coût supplémentaire

Le 28.05.2021 à 09:30 par L'équipe éditoriale MACSF
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Réforme prévoyance profession libérale jambe cassée

Au 1er juillet 2021 verra le jour un nouveau régime d’indemnités journalières (IJ) pour les professions libérales les 90 premiers jours d'arrêt de travail. Sans entrer dans les détails, retenez une chose : cette réforme est une bonne nouvelle pour votre prise en charge en cas de maladie, même si une assurance prévoyance reste indispensable en complément.

Sommaire
La prévoyance, c'est quoi ? >
La réforme en bref : nouvelles indemnités pour tous >
Une protection prévoyance toujours insuffisante >
Et votre contrat MACSF dans tout ça ? >
Ce qu'il faut retenir >

La prévoyance, c’est quoi ?

En deux mots, la prévoyance, c’est un ensemble d’aides permettant de faire face aux risques de la vie (maladie, accident…) et à ses conséquences (arrêt de travail, invalidité, décès).

C’est une protection, pour vous et vos proches, visant à maintenir votre niveau de vie en cas de coup dur. Elle se concrétise essentiellement par le versement d’indemnités.

La réforme en bref : nouvelles indemnités pour tous*

Aujourd’hui

Contrairement aux salariés, un professionnel libéral qui tombe malade ne bénéficie, hors contrat d’assurance privée, d’aucune indemnité pendant les 90 premiers jours d'arrêt de travail. Concrètement, si vous ne pouvez plus travailler, cela veut dire que vous serez sans revenus pendant 3 mois…

A partir du 1er juillet

Les professionnels de santé libéraux percevront de la part de la CPAM des indemnités journalières pendant les 90 premiers jours (soit3 mois) d’arrêt maladie, après un délai de carence de 3 jours.

Une protection prévoyance toujours insuffisante

Le versement d’indemnités journalières est une bonne nouvelle évidemment : il apporte une protection prévoyance généralisée aux professions libérales.

Mais il y a un « mais » : 

  • L’URSSAF va vous prélever une cotisation supplémentaire (0,30% de votre revenu annuel)
  • En l’absence de contrat de prévoyance, votre protection globale restera insuffisante car :
    • - Les indemnités journalières seront égales à seulement 50% de votre revenu déclaré, avec un maximum de 169 euros/jour pour 2021.
    • - Elles ne concernent que les 90 premiers jours d’arrêt de travail. Or la prévoyance c’est pour la vie et personne n’est à l’abri d’un gros pépin !
    • - Les frais professionnels ne sont pas pris en charge (ou indemnisés).
    • - La réforme ne contient aucune disposition pour protéger vos proches.

Et votre contrat MACSF dans tout ça ?

Présente à vos côtés hier, aujourd’hui et demain, la MACSF accompagne ces nouveautés et fait évoluer ses contrats pour vous offrir la meilleure couverture.

  • Nous remboursons votre nouvelle cotisation URSSAF **
    • - Votre pouvoir d’achat est préservé et votre budget prévoyance inchangé.
  • Nous maintenons à 100% vos revenus déclarés au contrat
    • - Pendant les 90 premiers jours, votre plan de prévoyance complète les indemnités journalières versées par la CPAM pour vous garantir un maintien de revenus.
    • - Au-delà des 90 premiers jours, vous bénéficiez toujours d’une protection indispensable, en complément des caisses du régime obligatoire le cas échéant.
  • Nous réduisons les périodes pendant lesquelles vous n’êtes pas indemnisé 
    • - La franchise en cas d’hospitalisation est réduite à 3 jours (au lieu de 4) et à 7 jours (au lieu de 8) selon la durée de l’arrêt de travail.
    • - Pas de changement pour les franchises maladie.
    • - En cas d’accident, vous êtes toujours indemnisé dès le 1er jour.


Télécharger le numéro exceptionnel MACSF Info Prévoyance - Mai 2021 >

Ce qu'il faut retenir 

Au 1er juillet 2021, la réforme de la prévoyance et les mesures prises par la MACSF vous feront bénéficier, pour le même prix, d’une meilleure couverture globale sur les 90 premiers jours d’arrêt de travail.  

*Professionnels de santé affiliés à la CARMF, CARCDSF, CARPIMKO, CARVP, CAVP ou CIPAV
** Dans la limite de 0,30% du revenu annuel garanti déclaré à votre contrat.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
La solution MACSF
Prévoyance des libéraux

Complétez les prestations insuffisantes de votre régime obligatoire en cas d'arrêt de travail, invalidité ou décès.

La communauté MACSF

Un forum avec des professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner