Le spectre de l’inflation

Le 06.10.2021 à 08:00 par L'équipe financière MACSF
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Les marchés ont chuté cette semaine, impactés principalement par des pressions inflationnistes toujours plus importantes. La fin du troisième trimestre se termine dans un contexte de volatilité élevé.

Pressions inflationnistes et prix de l’énergie en hausse

L’évolution récente des prix de l’énergie est venue renforcer les craintes inflationnistes et soutient la remontée globale des taux souverains. A la hausse des taux réels, s’ajoute la hausse des anticipations d’inflation. En zone euro, ces anticipations atteignent des points hauts depuis 2013, avec néanmoins un caractère transitoire de court terme lié à cette envolée des prix de l’énergie (nouveau record historique pour le prix du gaz européen à 75€/MWh et un nouveau seuil franchi par le cours du Brent supérieur à 80 $/baril). Les sources d'approvisionnement en gaz, en Norvège et Russie, sont toujours limitées avec un stock existant faible. La première estimation de l'inflation dans la zone euro en septembre est sortie à 3,4% en rythme annuel, son plus haut niveau depuis 2008. Dans ce contexte, le secteur pétrolier est un des rares secteurs à terminer la semaine en hausse.

Les banquiers centraux vigilants

Christine Lagarde, lors de son discours d’ouverture du symposium de la BCE, et Jérôme Powell, ont renouvelé leur analyse sur la nature transitoire du pic d’inflation. Ils ont cependant exprimé leur crainte face à l’incertitude sur la durée de ces tensions sur l’offre et restent attentifs à l’évolution des anticipations d’inflation et des taux réels. Le niveau d’inflation va rester un thème central et primordial dans la capacité des banques centrales à débuter un resserrement de leur politique monétaire. 

Shutdown évité aux Etats-Unis

Le risque de « shutdown » (fermeture des administrations fédérales) a été évité aux Etats-Unis, le Congrès a adopté une extension de 9 semaines pour le financement de l’administration fédérale. Cependant, les démocrates ont reporté le vote du projet de loi concernant le volet « infrastructures » de plan de relance, sans avoir trouvé d’accord sur les mesures sociales et climatiques qu'ils espéraient.

Le CAC 40 en baisse

Le CAC 40 recule de 1,82% sur la semaine, et progresse de 17,41% depuis le début l’année. TotalEnergies (3,98%), Société Générale (2,37%) et Thales (1,99%) terminent en haut de tableau. Enrofins (-11,72%), Dassault Systèmes (-9,64%) et Teleperformance (-8,93%) enregistrent les plus fortes baisses.

Marchés des changes et des taux

La monnaie unique remonte légèrement à 1,16 dollar/euro et le rendement de l’Etat français à 10 ans termine la semaine à 0,12%.

Achevé de rédiger le 05/10/2021

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Les solutions MACSF
Gamme financière MACSF

Fonds en euros, unités de compte... La gamme de supports financiers MACSF est diversifiée, complète et sélective.

Assurance vie

Le RES Multisupport vous permet d'investir sur une gamme de supports en euros et/ou en unités de compte simple, complète et performante.

La communauté MACSF

Un forum avec des professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner