Les marchés : Messi tout se passe bien

Le 01.09.2021 à 09:00 par L'équipe financière MACSF
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Les marchés européens sont restés stables cette semaine avec des records pour le S&P 500, le tout dans un contexte géopolitique et sanitaire toujours instable.

Powell rassurant à Jackson Hole

Comme attendu, Jerome Powell s’est dit favorable à une réduction du montant d’achats d’actifs (« tapering ») dès cette année. Pour le président de la Fed, les progrès réalisés en matière d’emploi et d’inflation sont substantiels et devraient conduire à un début de resserrement monétaire avant la fin de l’année, attendu pour novembre, bien que la recrudescence des infections à la Covid-19 pose des risques sur l’activité. Il s’est voulu accommodant, affirmant que la Fed ne cassera pas la croissance en relevant trop tôt ses taux directeurs. Le message semble avoir rassuré les investisseurs qui craignaient une communication plus agressive.

Le SPD en tête en Allemagne

Le débat de dimanche, premier d’une série de trois, semble avoir conforté le SPD d’Olaf Scholz, actuel ministre des finances, en tête avec 23% des intentions de votes. Les débats ont notamment porté sur les enjeux climatiques avec un programme très ambitieux et coûteux des Verts (en perte de vitesse à 18%) alors que la CDU/CSU (22%, en baisse aussi) peine à convaincre sur le sujet. Le SPD pourrait bien devenir le parti dominant dans une éventuelle prochaine coalition même si les grandes différences de programmes font craindre d’intenses négociations au-delà des prochaines élections. Une hausse des dépenses publiques reste à prévoir avec l’arrivée potentielle d’une coalition de gauche au pouvoir.

Fin du « quoiqu’il en coûte » ?

Le montant cumulé des aides de l’Etat depuis mars 2020 s’élèverait à 240 milliards d’euros dont 140 milliards d’euros de prêts garantis par l’Etat. Selon le ministre de l’économie, Bruno Le Maire, l’économie française « tourne aujourd’hui à 99% de ses capacités » avec une estimation de croissance de 6% pour 2021. L’idée du gouvernement est de passer à un dispositif sur mesure pour épauler les entreprises pénalisées par la mise en place du pass sanitaire. Le niveau des défaillances d’entreprise est historiquement bas à hauteur de 28000 à ce jour, alors que l’Etat table sur 55000 à 70000 défaillances cette année.

Le CAC 40 reste stable

Le CAC 40 reste stable et perd -0,02% sur la semaine. Engie (-2,29%), Hermès (-2,28%) et Carrefour (-2,26%) affichent les plus fortes baisses tandis que Publicis (+3,84%), Vivendi (+3,74%) et Unibail (+3,47%) enregistrent les plus fortes performances. L’indice progresse à +20,36% depuis le début l’année.

Marchés des changes et des taux

La monnaie unique est stable à 1,18 dollar/euro et le rendement de l’Etat français à 10 ans grimpe à -0,04%.

Achevé de rédiger le 31/08/2021

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Les solutions MACSF
Gamme financière MACSF

Fonds en euros, unités de compte... La gamme de supports financiers MACSF est diversifiée, complète et sélective.

Assurance vie

Le RES Multisupport vous permet d'investir sur une gamme de supports en euros et/ou en unités de compte simple, complète et performante.

La communauté MACSF

Un forum avec des professionnels de santé prêts à échanger sur vos pratiques professionnelles, votre mode d’exercice ou votre matériel…

Solliciter la communauté

L'application MACSF

Accédez à votre espace personnel et toutes ses fonctionnalités sur votre mobile !

Les newsletters

Recevez toute l’actualité sur votre profession/spécialité ainsi que nos offres dédiées.

S'abonner